quel-accompagnement-avec-la-lamproie

Quel accompagnement avec la lamproie ?

La lamproie est bien connue comme le genre de poisson qu’on ne veut pas vraiment trouver dans son assiette. En effet, pendant des milliers d’années, la lamproie a servi de nourriture royale qui n’était consommée que par la royauté ou l’élite. Ce poisson ressemble à une anguille, mais a un goût délicieux lorsqu’il est bien cuit.

Comment manger la lamproie ?

Manger de lamproie marines est un mets français depuis le moyen-âge. Ce n’est pas un mauvais poisson et il n’a pratiquement pas d’arêtes. Vous la coupez juste en morceaux pour bien la cuire.  Elle a un goût différent, mais qui ressemble au goût du calamar. Mais quel accompagnement avec la lamproie pour enlever le goût fort ?
La recette la plus connue de la lamproie est celle à la bordelaise. En effet, c’est un plat typique d’Aquitaine qui est cuisinée depuis des siècles. La lamproie doit être coupée en morceaux pour être cuisinée dans une sorte de sauce au vin rouge et cuite lentement pendant 2 à 3 heures. Et ce n’est pas tout, la recette traditionnelle fait mention de l’utilisation du poireau dans la recette et aussi du sang du poisson.

Si vous êtes un amateur de plats en sauce, cette recette bien cuite ravira vos papilles avec ses saveurs riches. La lamproie à la bordelaise doit être accompagnée:
– de pomme de terre qui est cuite à la vapeur
– de croûtons aillés
– des tagliatelles fraîches
– ou du riz blanc, selon vos envies
Aussi, vous pouvez manger de la lamproie à la nantaise, en tapas et à la bordelaise. Il existe aussi des recettes de lamproie en bouillie dans la soupe, dans des rillettes ou en cake salée.

Ainsi, la lamproie est un poisson qui se mange frais et qui ne se mange pas en filet. Et le plus, c’est que lorsque vous cuisinez la lamproie, les pertes sont moindres. Puisque vous n’enlevez que l’arête principale et la tête. Vous pouvez aussi l’accompagner de carottes, de muscadet et de poireaux pour offrir une saveur à la nantaise.
Pour vous donner un petit avant-goût de la texture de la lamproie, sachez qu’elle a une texture longue dans la bouche avec sa saveur terreuse. Et elle est à la fois moelleuse et tendre.

Pour une préparation réussie de la lamproie à la bordelaise, quel accompagnement avec la lamproie ?
Il est alors conseillé d’utiliser un vin rouge juteux et tonique. Puisqu’il possède une pointe fruitée et une belle acidité.
Pour une petite information, une fête de la lamproie est organisée chaque année à Sainte-Terre dans le Libournais fin avril. C’est une belle occasion pour assister à des ateliers cuisine, un marché local, des repas gastronomiques, et d’autres animations.

quel-accompagnement-avec-la-lamproie
quel-accompagnement-avec-la-lamproie

Quel vin boire avec la lamproie ?

Voici le vin qui accompagne le mieux notre lamproie :
Domaine Andron – 2016
Il s’agit d’un vin rouge, en appellation Haut-Médoc, et certification éco-agricole.
Son cépage : 60% Merlot, 35% Cabernet Sauvignon, 5% Cabernet Franc, vous procurera diverses sensations tant olfactives que gustatives.

Un vin qui reste sur le fruit, et enrichit par les saveurs de fumée de vanille et de beurre.  L’alcool est doux et le tanin est ferme et plein de structure. Le tanin de grande qualité garantit également le potentiel de ce vin. La saveur aromatique apporte un style frais et élégant au corps du vin, ce qui permet le mariage parfait de notre plat avec le vin. La saveur aromatique en bouche est forte, et la minéralité et la légère acidité rendent le vin équilibré et plein.

La saveur aromatique de la framboise est la plus marquée, accompagnée d’une élégance florale comme la violette, douce et croquante avec des fruits noirs et des fraises. La richesse du vin, le goût moelleux du chocolat et l’élégance des épices sont impressionnants. L’arôme du café monte lentement avec l’explosion du tanin, et se termine finalement par le tanin lisse et rond. Un beau vin !

quel-accompagnement-avec-la-lamproie

Quel goût à la lamproie ?

De nombreuses personnes se posent cette question. Cependant, vraiment décrire avec précision le goût de la lamproie est assez difficile. Vous pouvez faire quelques recettes faciles avec de la lamproie chez vous.
Par ailleurs, pour répondre à cette question, le goût de la lamproie peut être assimilé à la viande. Toutefois, personne ne peut encore affirmer qu’elle a vraiment le goût du poisson ou de la viande. Vous pouvez avoir une texture croquante lorsque vous ne retirez pas la notochorde, mais elle est douce sans cela. Aussi, lorsque vous incorporez la lamproie à d’autres plats, elle offre une saveur puissante.

Pour ceux qui ont eu la chance d’y goûter, vous remarquerez peut-être que la lamproie a un goût fort. Ce qui lui a valu le surnom de « poisson-gibier ».
En plus de tout cela, le goût de la lamproie est aussi comparable à la saveur du calamar. Toutefois, la recette de la lamproie à la bordelaise possède un goût très spécifique grâce à sa saveur qui est qualifiée de délicieuse. 

Quel accompagnement avec la lamproie pour éliminer le goût puissant ?
Il est recommandé de le cuire avec des accompagnements comme :
– l’ail
– des herbes aromatiques
– des oignons
– des poireaux
– du vin rouge
Lors de la préparation, découpez la lamproie en morceaux et mélangez-la avec ses accompagnements et son bouquet garni, pendant au moins 2 heures.

Quelle est la saison de la lamproie ?

Poisson vertébré de mer, la lamproie remonte les fleuves pour se reproduire entre le début du mois de janvier et le début du mois de mai. En effet pour pêcher la lamproie en cette saison, à contre-courant et avec plus de volume d’eau, les pêcheurs utilisent le filet ou encore la nasse. Et plus important, la lamproie doit être pêchée lorsqu’elle a atteint sa maturité parfaite de croissance.
Pour être plus précis dans la saison de ce poisson à la texture grasse et à la fois moelleuse ainsi que tendre, vous pouvez les trouver en décembre, janvier, février, mars, avril et mai.

Comment saigner la lamproie ?

Pour la préparation de la lamproie, il y a l’étape où vous devez la saigner. En effet, ce poisson est le seul qui possède la particularité obligatoire d’être saigné avant sa préparation. En parlant de saigner, voici comment saigner la lamproie avant de la cuisiner. Vous pouvez la suspendre par sa tête, puis sélectionnez sa queue au niveau de son orifice et en tenant un récipient au-dessous pour recueillir le sang de la lamproie qui va s’écouler lentement.
Ensuite, gardez le sang dans le récipient, car il va vous servir lors de la  préparation et de la cuisson du poisson. En effet, vous allez mélanger le sang de la lamproie avec du vinaigre ou du vin pour éviter les caillots de sang.
Certaines personnes ne préfèrent pas passer par cette étape et laissent cette tâche un peu ardue à un poissonnier. Toutefois, pour tout vous dire, ce n’est pas vraiment difficile que ça de saigner la lamproie. Cependant, lorsque vous passez à la manipulation de la lamproie pour la préparer et la découper, il est plus que recommandé d’utiliser un torchon. Cela pour éviter qu’elle entre vos mains et partent dans l’évier de votre cuisine !

quel-accompagnement-avec-la-lamproie
quel-accompagnement-avec-la-lamproie

Où trouver de la lamproie ?

De nombreux pêcheurs font encore l’activité qui est liée à ce genre de poisson. De ce fait, vous pouvez trouver la lamproie chez certains poissonniers. Par ailleurs, si vous voulez faire de bonnes affaires et être sûr de la qualité de la lamproie, il vaut mieux contacter directement les pêcheurs.
Aussi, vous pouvez faire un petit tour à la Sainte-Terre où il y a la confrérie de la lamproie, mais aussi la fête de la lamproie. Lors de ces bonnes occasions, qui sont à ne pas rater si vous êtes adeptes de ces poissons, vous pouvez vous familiariser avec ce produit.

Vous pouvez aussi trouver et pêcher la lamproie dans l’Adour. Pour cela, allez dans des poissonneries ou dans les marchés pour des produits frais. Par ailleurs, la lamproie est surtout vendue en conserve. En plus de cela, la lamproie est présente dans les rivières de l’atlantique. Toutefois, elle est particulièrement pêchée dans l’estuaire de la Gironde et la Dordogne.

Où vit la lamproie ?

La lamproie est un poisson qui tient son origine de la côte Atlantique en Amérique du Nord. Plus précisément, depuis la Terre-Neuve jusqu’en Floride. La lamproie vit aussi sur la côte Atlantique en Europe, sur les mers Baltique, Ouest-Méditerranéen et Adriatique. Cependant, vous pouvez trouver la lamproie dans presque tous les Grands Lacs. Pour tout vous dire, la lamproie est un poisson qui vit pendant une moitié de sa vie dans les eaux salées.

Toutefois, elle peut s’adapter et vivre en eau douce, d’où les Grands Lacs. Lorsque la lamproie atteint son âge adulte, elle commence à vivre dans les ruisseaux et les rivières.
Lorsque les œufs de la lamproie sont éclos, les larves qui vivent dans leurs tributaires survivent grâce aux matières organiques qui se trouvent tout au fond des cours d’eau. Puis, les larves de lamproie deviennent des parasites et migrent vers les lacs.

Les lamproies à l’âge adulte se nourrissent du sang des autres poissons dans les lacs pendant 12 à 20 mois. En d’autres termes, elles doivent se nourrir pour pouvoir ensuite remonter les cours d’eau. Et son cycle de vie est de 5 à 9 ans normalement.
En bref, pour vraiment répondre à la vraie question : « quel accompagnement avec la lamproie ? », voici une brève conclusion sur ce poisson. Le plat avec la lamproie était réservé aux gens fortunés autrefois.

Cependant, la lamproie est en ce moment présente dans les plats de la région bordelaise avec la recette traditionnelle : lamproie à la bordelaise. Cette recette est composée de vin rouge, de l’ail, des poireaux, des oignons, de différentes herbes fraîches et surtout de la lamproie cuite au jambon cru. Pour bien préparer ce fameux plat traditionnel de la région bordelaise, vous devez avant tout accrocher le poisson par sa tête pour pouvoir lui couper la queue par la suite et recueillir son sang, un ingrédient important du plat. Pour cela, vous pouvez mélanger le sang avec de l’armagnac ou de la sauce au  vin. Et pour avoir plus d’esthétique et plus de goût, flambez brièvement la lamproie dans son mélange, puis servez-le !

Pour accompagner ce plat typique de la bordelaise, vous pouvez mettre un peu de croûtons de pain à l’ail sur les assiettes. Et n’oubliez surtout pas le vin rouge local sur la table.

Pêchée seulement entre le mois de décembre et le mois de mai, vous trouverez ce poisson dans l’estuaire Gironde et la Dordogne. Aussi, pour que vous puissiez facilement trouver la lamproie, il existe une fête annuelle de la lamproie. Cette fête se fait en avril dans les Libournais et vous trouverez diverses activités. Telles que les ateliers de cuisine, les plats gastronomiques, etc.

Toutefois, si vous n’avez pas encore eu la bonne occasion de goûter à ce poisson un peu différent tant qu’à la texture et à son goût, sachez que vous pouvez en faire chez vous. En effet, la recette de la lamproie à la bordelaise est vraiment facile à réaliser. Cependant, si vous ne savez pas préparer la lamproie, vous pouvez toujours vous rendre dans des restaurants pour y goûter. Par ailleurs, si vous êtes une personne qui n’est pas trop fan des goûts de poisson fort, évitez de consommer de la lamproie. Ou si vous voulez en consommer, n’oubliez surtout pas les accompagnements. Comme le vin rouge, les croûtons de pain, la sauce au vin, les poireaux et autres légumes.

Découvrez notre lamproie à la bordelaise !

quel-accompagnement-avec-la-lamproie
Lamproie à la bordelaise
33,50€ – 59,00€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier